TOSTEM: TOURISME ET DIALOGUE DES MÉMOIRES AUTOUR DES SITES DE L’ESCLAVAGE

Printer Friendly and PDF
Mark BROWN // Peintre - Antigua & Barbuda

1ere résidence artistique aux Etats-Unis de l’exposition Mémoires libérées

Créé à l’initiative des Anneaux de la Mémoire, le programme « Mémoires libérées » vise à préserver et valoriser les sites des traites et des esclavages, en faisant collaborer un réseau international d’acteurs, pour renforcer l’économie du tourisme culturel et participer au développement local dans les pays partenaires. Le programme est actuellement mené en simultanée sur 5 territoires : Antigua&Barbuda, Cameroun, France, Haïti et Sénégal.

Pour permettre la diffusion des connaissances liées à l’histoire des traites et des esclavages, tout en favorisant la sensibilisation du grand public, le projet Mémoires libérées prévoit la réalisation d’une exposition internationale et itinérante. Celle-ci sera présentée sur les 3 continents et dans plus de 5 pays à partir de mai 2016. Mêlant le travail d’historiens et d’artistes internationaux, cette exposition permet de croiser les différents contextes historiques, souvent peu connus, et de nourrir le dialogue entre les mémoires des différents pays. Pour établir un lien entre la dimension historique et les héritages contemporains de cette histoire, 7 artistes internationaux, d’influences et de disciplines variées,vont participer à des résidences artistiques permettant de  traduire leurs visions sur cette histoire et ses conséquences.

La première résidence se tiendra du 8 au 28 septembre 2015 au sein du NUNU Arts&Culture Collective, en Louisiane aux Etats-Unis et réunira les artistes suivants :

Mark BROWN // Peintre - Antigua & Barbuda // www.markbrownart.com

MONGES3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Philippe MONGES // Photographe - France // www.philippemonges.com

Monges

Alex BIEN-AIMÉ // Peintre - Haïti

George MARKS // Peintre - Etats-Unis // www.georgemarkstudio.com

Les artistes commenceront leur résidence par la découverte de sites historiques liés à la traite atlantique. Ainsi immergés dans la thématique « Histoire et mémoires de l’esclavage », ils pourront croiser leurs différentes visions de cette histoire commune ayant généré des héritages culturels et sociaux distincts. Les œuvres créées seront ensuite intégrées dans l’exposition.

La deuxième résidence se déroulera au Sénégal en novembre et réunira des artistes guadeloupéens, français, camerounais et sénégalais. 

09 septembre 2015
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu