TOSTEM, PREMIÈRE RÉUNION DU COMITÉ SCIENTIFIQUE

Printer Friendly and PDF
17 juin 2015

Dans le cadre du programme TOSTEM (Tourisme autour des sites de la Traite, des Esclaves et de leurs Mémoires) les partenaires internationaux se sont réunis à Nantes début juin pour la tenue d’un comité scientifique.

A l’ordre du jour de ces journées de travail, la définition des contenus de l’exposition itinérante qui débutera sa circulation internationale en mai 2016.

Aboutissement de la mise en réseau, cette exposition itinérante se veut être un produit culturel innovant et un outil de promotion du programme. Pour ceci, il est envisagé de la concevoir autour de deux volets, l’un historique l’autre artistique. Son objectif est de réunir le travail des historiens d’Afrique, d’Amérique et d’Europe, pour présenter et sensibiliser le grand public sur les différents aspects de la traite et de l’esclavage colonial aux niveaux global et local. Les héritages culturels issus de cette histoire seront aussi largement abordés, notamment les liens entre les mondes africain et caribéen dans la partie artistique de l’exposition. Les échanges ont donc porté sur les recherches menées dans chaque pays et sur le scénario de l’exposition. Le comité scientifique se réunira de nouveau en septembre, cette fois ci au Cameroun, pour poursuivre ce travail.

Autre étape importante à venir, les résidences artistiques qui se dérouleront au Sénégal et en Louisiane en novembre. Originaires des différents pays partenaires du programme TOSTEM (Haïti, Antigua & Barbuda, Cameroun, Sénégal, France), les artistes auront 3 semaines pour réaliser des œuvres qui viendront accompagner et enrichir l’exposition itinérante. Cette dernière sera présentée dans les différents pays du projet, avec la volonté de mettre l’accent sur la sensibilisation des jeunes.

Les participants du comité scientifique:

Djiguatte Amédé BASSENE, historien, enseignant-chercheur, membre du Centre Africain de Recherche sur la Traite et les Esclavage (CARTE), Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal)

Lamine BARRO, artiste-plasticien, ayant travaillé sur la traite négrière et l’esclavage (Sénégal)

Bienvenu Cyrille BELA, Historien de l’art, Maître de Conférences, Département des arts et archéologie, Université de Yaoundé (Cameroun)

Ahmadou SEHOU, Historien-chercheur, Maître de conférences à l’Université de Maroua, Coordonnateur du Centre d’Etudes et de Recherches Pluridisciplinaires sur l’Esclavage et la Traite en Afrique (CERPETA), Université de Yaoundé (Cameroun)

Lewis Ampidu CLORMEUS, Historien, sociologue (Haïti)

Martine BRUNO BEAUCICAULT, Directrice de la Communication du Musée du Panthéon National Haïtien (Haïti)

Edith OLADELE, Coordinatrice du programme TOSTEM à Antigua, membre de l’African Slavery Memorial Society (Antigua & Barbuda)

Angela BLACK, Historienne spécialiste de la traite et de l’esclavage (Antigua & Barbuda)

Jean Mars Masseaut, historien spécialiste de la traite, membre des Anneaux de la Mémoire et président du comité scientifique du programme TOSTEM (France)  

Angèle Louviers, Secrétaire générale du Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage (CNMHE) (France)

Cheryl-Ann Bolden – Conservatrice du Précious cargo Museum (France)  

Ali Moussa Iye, chef du projet de La Route de l'esclave de l'UNESCO

Florence Alexis, Chargée de mission auprès de la présidente (CNMHE)

1 – Réunion du comité scientifique du programme Tostem – Mémoires Libérées
2 – Réunion du comité scientifique du programme Tostem – Mémoires Libérées
3 – Réunion du comité scientifique du programme Tostem – Mémoires Libérées
4 -  Ali Moussa Iye, chef du projet de La Route de l'esclave de l'UNESCO
5 – Les participants du comité scientifique
6 – Soirée rencontre – débat « Mémoires libérées »
7 – Visite du mémorial de l’abolition de l’esclavage à Nantes
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu