NIGERIA: UN RÉALISATEUR SE BAT POUR SAUVEGARDER SES DROITS

Printer Friendly and PDF

Le réalisateur nigérian Tunde Kelani lance une chaîne de video-à-la-demande pour proteger son travail

Le cinéaste nigérian Tunde Kelani a longtemps été un opposant à la piraterie (en particulier des films nigérians), qui érodent de manière considérable les profits des auteurs. C’est un problème majeur pour les films de Nollywood, surtout quand ils quittent le Nigeria et s’exportent sur le marché international. En dehors du pays, les cinéastes perdent généralement le contrôle de leur film et, donc, du revenu qu'ils pourraient générer.

À cette fin, il a pris le contrôle de son catalogue et a lancé ce qu'il appelle un réseau de télévision en ligne où tous ses films réalisés, ainsi que ses futurs films et œuvres de télévision, seront rendues disponibles. La plate-forme est ouverte à d’autres cinéastes voulant suivre sa démarche.

La nouvelle plate-forme en ligne, qui a officiellement ouvert vendredi 7 août, sera "une nouvelle destination en ligne de contenus culturels sur l'Afrique" disponible pour les internautes du monde entier (pas seulement au Nigeria), et peut être consultée sur tous les appareils (ordinateur, téléphone et tablet).

"Il s’agit d’une tentative de répondre aux aspirations de nos fans, qui cherchent du contenu africain de qualité. La distribution physique de films est de plus en plus difficile; nous perdons des revenus de manière quotidienne, nos contenus sont volés par les pirates. Je pense qu'il est tout à fait naturel, utile et judicieux d’offrir le contenu directement aux consommateurs et dans des termes qui conviennent à toutes les parties concernées ", a déclaré Kelani.

Kelani a exhorté tous les autres propriétaires de contenu à se joindre à lui.

 

Souce: IndieWire. Lire l'article dans son intégralité ici.

11 août 2015
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu