Newsletter 4 Industries et politiques culturelles – juillet - octobre 2014 / Cultural industries and policies July - October 2014

Printer Friendly and PDF

 

 

(English version below)

 

Chers lecteurs,

 

Dans le cadre de sa mission d’appui  à l'émergence  et  à la  consolidation  d’industries  culturelles  viables  et  pérennes dans les pays ACP, le Programme ACPCultures+  a le plaisir de vous adresser la quatrième newsletter présentant une sélection des actualités des industries et politiques culturelles à l’échelle ACP et internationale.  Des éditions de cette lettre spécifique sont régulièrement publiées.

 

 

UNESCO : ‘Déclaration de Florence’ (octobre 2014)

Le Troisième Forum Mondial de l’UNESCO sur la culture et les industries culturelles, qui s’est tenu à Florence du 2 au 4 octobre 2014, a adopté la Déclaration de Florence, qui plaide pour l’intégration de la culture dans les objectifs de développement post-2015 à adopter par les Nations Unies à l’automne 2015.

La Déclaration de Florence demande en particulier aux gouvernements, aux acteurs de la société civile et du secteur privé : le renforcement des capacités humaines et institutionnelles ; des environnements législatifs et politiques plus solides ; de nouveaux modèles de partenariat et d'investissement; et la création d'indicateurs quantitatifs et qualitatifs de l’impact de la culture sur le développement durable.

 

Plus d’informations

Télécharger la déclaration

 

OIF /CEIM : Journal ‘Culture, commerce et numérique’ – « La culture, grande absente ou objectif discret de l’agenda post-2015 ? » (octobre 2014)

 

Ce  numéro  aborde plusieurs questions au  cœur  de la gouvernance mondiale des industries culturelles. Les auteurs analysent, entre autres sujets, les questions relatives à l’inclusion de la culture dans les objectifs de l’agenda de développement post2015, les initiatives    récentes ainsi que les rapports de force  actuels. Par ailleurs, ils mettent en lumière le texte officiel de l’Accord économique  et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne, ses  dispositions  relatives  au  traitement  des  industries  culturelles  et  des  services audiovisuels, en  se  concentrant  sur  les  implications de  la  nouvelle  approche de l’exemption culturelle adoptée par les négociateurs commerciaux.          Ils mettent également l’accent sur la Déclaration préliminaire  des  droits  de  l’homme  numérique     que  l’organisation  du Forum d’Avignon  entend  promouvoir  au  sein des  instances  internationales  plus spécifiquement  l’UNESCO  et inclure  dans  la  Convention  sur  la  diversité  des expressions culturelles.

 

Télécharger le document

 

U40 :  ‘The 2005 Convention in Practice – Catch me if you can’ (septembre 2014)

 

La Convention de l'Unesco sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de 2005 soulève de nouvelles questions relatives aux relations entre la culture et le commerce ; le rôle joué par la diversité culturelle dans le développement durable ; et le rôle que peut jouer la Convention à l'ère du numérique. Des questions qui créent des besoins de recherche. Ce document de réflexion intitulé ‘The 2005 Convention in Practice – Catch me if you can’ rassemble de nouvelles recherches sur la Convention et sur la manière de la rendre plus efficace.

 

Télécharger le document

 

AGENDA 21 DE LA CULTURE : ‘Bonnes pratiques’ (septembre 2014)

 

Après 10 ans de pratiques et d'expériences spécifiques, l'Agenda 21 de la culture a effectué un travail de capitalisation de ces expériences qui se matérialise, entre autres, par la mise en place d’une base de données de « bonnes pratiques » en matière de culture et de développement local durable. Les projets ont été sélectionnés selon les critères suivants : innovation, participation, durabilité, efficacité, transversalité et reproductibilité.

 

Consultez la base de données

 

THE CONVERSATION : ‘Un réel développement durable nécessite un changement par la culture’ (septembre 2014)

 

L’article « Un réel développement durable nécessite un changement par la culture », rédigé par Christiaan de Beukelaer (Doctorant en Politiques Culturelles et en Développement Humain à l'Université de Leeds, Angleterre) et Nancy Duxbury (Chercheuse Villes, Cultures et Architecture au Centre d'études sociales à l'Université de Coimbra, Portugal), décrit comment la culture peut, de différentes manières, contribuer aux processus de développement durable. Partant du constat que la culture sera sans doute absente des futurs Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies, les auteurs mettent en avant la nécessité d’apporter des preuves solides quant au rôle de la culture dans le processus de développement.

 

Lire l'article en anglais

 

ISU : ‘Analyse de l’enquête de métadonnées sur l’emploi culturel’ (septembre 2014)

 

La déclaration de Hangzhou de mai 2013 a permis à l’UNESCO de renforcer son plaidoyer pour mettre en lumière le rôle de la culture dans le développement durable. Dans ce contexte, il est vital de comprendre quelle est la contribution de l’emploi culturel dans l’économie. En l’absence de méthodologies appropriées et de statistiques fiables, les pays ne pourront être en mesure d’évaluer l’ampleur et les caractéristiques de l’emploi culturel d’une manière comparable. Quelle est la part des emplois culturels dans l’économie ? Quel est le statut social des femmes ayant un emploi culturel? Combien y a-t-il d’artistes employés en tant qu’interprètes ? Ces questions et plusieurs autres  sont cruciales pour les pays qui cherchent à adopter des politiques et à entreprendre des activités afin de favoriser le dynamisme des industries culturelles.

 

Le rôle de l’ISU est de développer une enquête mondiale sur les statistiques de l’emploi culturel en utilisant la méthodologie du Cadre pour les statistiques culturelles de l’UNESCO de 2009. Les résultats mettront en lumière la contribution de la culture dans le développement économique et social ainsi que les conditions des personnes engagées dans des activités culturelles.

 

Une enquête de métadonnées sur l’emploi a été effectuée en 2013 alors qu’une enquête pilote sur l’emploi culturel portant sur 20 pays a eu lieu en 2014. L’analyse de l’enquête sur les métadonnées et les résultats de l’enquête pilote  serviront comme fondement à l’enquête mondiale qui sera lancée en 2015. L’ISU a établi un groupe d’experts sur les statistiques de l’emploi comprenant des membres d’instituts de statistiques, d’organisations régionales et internationales ainsi que de chercheurs privés afin de guider l’ISU dans sa démarche.

 

Télécharger l’analyse en anglais

 

‘Droits d'auteur et droits voisins : Les aspects techniques, juridiques et économiques du droit d'auteur et ses application en RDC’ (août 2014)

 

Cette étude de Joe Mondonga Moyama, expert agréé en gestion collective de droits d’auteur et de droits voisins en RDC, est l'aboutissement de recherches dictées par l’absence de politiques liées à la protection et à la gestion de droits d'auteur et des droits voisin, particulièrement en République Démocratique du Congo et en Afrique en général. L’étude propose des reformes que les autorités publiques pourraient adopter dans le secteur de la protection et de la gestion du droit d'auteur, en tenant compte des enjeux des industries culturelles et créatives.

 

Plus d’informations

 

CE : ‘La mobilité des artistes et les pratiques administratives en rapport à la Sécurité Sociale et l’Imposition fiscale dans l’Union Européenne (UE)’ (juillet 2014)

 

A la suite d’une demande de la Commission Européenne (Direction Générale Education et Culture), le European Expert Network on Culture (EENC) a chargé On the Move, réseau d’information sur la mobilité culturelle, de la réalisation d’un rapport sur la question de la mobilité intra-UE des artistes et sur les pratiques administratives concernant la sécurité sociale et l’imposition fiscale. 

 

Le rapport présente les obstacles auxquels les artistes sont confrontés et analyse l’impact des développements récents en matière législative et régulatrice ; enfin, il présente une série de bonnes pratiques administratives.

 

Télécharger le rapport en anglais

 

CREATIVE NEW ZEALAND : ‘Boîte à outils de gestion des risques. Une ressource pour des organisations artistiques.’ (juillet 2014)

 

La boîte à outils de gestion des risques appuiera les gestionnaires, les administrateurs et les conseillers d’organisations artistiques dans le développement et la mise en œuvre d’une stratégie de gestion des risques. Ce guide permettra d’identifier et de comprendre les facteurs de risque pour une organisation;  de créer une stratégie de gestion des risques ; et de gérer et  surveiller les risques identifiés.

 

 Télécharger le document en anglais

 

FONDS DE MOBILITÉ CULTURELLE : ‘Déclaration des Îles Canaries sur la mobilité artistique et culturelle’ (juin 2014)

 

Cette Déclaration est le résultat  d’une réunion tenue les 19 et 20 juin 2014 à Santa Cruz de Tenerife (Îles Canaries) entre six fonds indépendants de soutien à la mobilité culturelle, localisés dans différentes régions du monde, notamment le Fonds Safar (monde arabe), Art Moves Africa (Afrique), CEC ArtsLink (Etats-Unis), l’Union Théâtrale de Russie (Russie), Arts Network Asia (Asie) et le Fonds Roberto Cimetta (zone géographique Euro-Arabe). Ces organisations  soulignent, entre autres, que la mobilité artistique et culturelle fait partie intégrante des droits culturels tels que mentionnés dans les traités internationaux qui se réfèrent aux Droits de l’Homme et qu’elle contribue à la liberté d’expression et la liberté de choix des artistes et des opérateurs culturels. De ce fait, la mobilité culturelle doit être considérée comme une responsabilité politique. Les organisations présentes à Santa Cruz ont convenu de former une coalition afin de développer une action de plaidoyer et de diffuser, aussi largement que possible, les 8 principes adoptés lors de leur réunion.

 

Télécharger la déclaration

 

 

Secrétariat ACP : Dialogue de haut niveau sur la diversité culturelle au service du développement : le numérique et la Convention de 2005 (Bruxelles, octobre 2014)

 

Le jeudi 9 octobre 2014, le Secrétariat du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique a organisé, conjointement avec l’Organisation de la Francophonie, un Dialogue de haut niveau sur la diversité culturelle au service du développement : le numérique et la Convention de 2005. 

 

Présidé par l’Ambassadeur S.E.M. Ousmane Sylla de la Guinée, le Dialogue de haut niveau a bénéficié d’interventions fortes de la part d’éminentes personnalités telles que S.E.M Xavier Michel, Ambassadeur, Représentant de l’OIF auprès de l’Union européenne ; Mme Louise Beaudoin, Rapporteure pour l’OIF sur la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles : impacts et enjeux du numérique ; Mme Marie Arena, Parlementaire européenne ; et  Mme Marie-Paule Roudil, Directeure du Bureau de l’UNESCO et Représentante auprès de l’Union Européenne.  Au cours des débats, un accent particulier a été mis sur l’importance de la Convention de 2005 pour la diversité culturelle et sur sa pertinence à l’ère du numérique,  sur la mondialisation et les accords de libre-échange, sur la nécessité d’une gouvernance partagée et d’une approche transversale de la culture.

 

UNESCO : 3ème Forum mondial sur la culture et les industries créatives (Florence, octobre 2014)

 

Le troisième forum mondial sur la culture et les industries créatives  a eu lieu du 2 au 4 octobre 2014 en présence de nombreux ministres et experts de l'économie créative.

 

Ce troisième forum‎, organisé par l'UNESCO en coopération avec l'Italie, s’est tenu au moment où se sont ouvertes les négociations des Etats Membres des Nations Unies sur le nouveau programme mondial de développement durable qui doit être adopté en 2015. « Les Etats Membres de l’UNESCO ont exprimé leur détermination à intégrer la culture comme moteur et facilitateur du développement durable. L'agenda post 2015 est une opportunité historique à ne pas manquer» a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO en ouverture du forum.

 

Le Forum de 3 jours a aboutit à la Déclaration de Florence‎, nouvelle étape du plaidoyer international pour inscrire la culture dans les stratégies et politiques publiques pour le développement durable.

 

Plus d’informations

 

ONU : Proposition objectifs de développement durable (ODD) soumise à l'Assemblée générale des Nations Unies (New York, juillet 2014) 

 

Le Groupe de Travail Ouvert de l'Assemblée générale des Nations Unies (GTO) sur les Objectifs de Développement Durable (ODD), co-présidé par les Représentants permanents de la Hongrie et du Kenya, a achevé ses travaux le 19 Juillet 2014, par l'adoption par acclamation d’un rapport contenant 17 ODD proposés et 169 cibles. Le projet de document final comprend les références suivantes à la culture :

 

Objectif 4 -  Education

 

4.7 D’ici 2030, s'assurer que tous les apprenants acquièrent les connaissances et compétences nécessaires à la promotion du développement durable, à travers, entre autres, une éducation pour le développement durable et des modes de vie durables, les droits humains, l'égalité des sexes, la promotion d'une culture de paix et de non-violence, la citoyenneté mondiale, et l'appréciation de la diversité culturelle et de la contribution de la culture au développement durable. 

 

Objectif 8 - Croissance économique et emploi

 

8.9 D’ici 2030, concevoir et mettre en œuvre des politiques visant à promouvoir un tourisme durable, qui crée des emplois et qui favorise la culture et les produits locaux. 

 

Objectif 11 -  Villes durables

 

11.4 Redoubler les efforts pour protéger et sauvegarder le patrimoine culturel et naturel mondial.

 

D’autres références à la culture, mentionnées dans les versions précédentes du projet de document final, n’ont pas été maintenues. La proposition de rapport a été soumise à l'Assemblée générale de l'ONU pour examen et action, à sa 69e session le 16 Septembre 2014.

 

Plus d’informations  en anglais

 

ONU : Lancement de la Fondation mondiale pour le développement durable pour appuyer l’Agenda de Développement des Nations Unies. La culture et le patrimoine représentent l'un des six domaines d'intervention (New York, Septembre 2014)

 

La Fondation mondiale pour le développement durable (Global Sustainable Development Foundation en anglais) a été officiellement lancée le 22 Septembre 2014 au siège des Nations Unies à New York, en parallèle à la 69e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

 

La Fondation mondiale pour le développement durable est une nouvelle fondation qui vise à soutenir  la mission des Nations Unies d’accélérer la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et les nouveaux objectifs de développement durable (ODD). Elle vise à développer un partenariat mondial permettant de soutenir les efforts de la communauté internationale dans les domaines socio-économiques prioritaires en vue d’un développement durable. Ces domaines sont : les femmes et les enfants, l'innovation scientifique, les finances, les ressources, la nouvelle génération, le vieillissement et la science de la vie, l’alimentation et la nutrition,  la nouvelle énergie, la culture, les médias et le branding, et les partenariats.

 

Plus d'informations en anglais

 

 

ÎLES SALOMON : L’atelier sur les industries culturelles réunit un large éventail de parties prenantes aux Îles Salomon (octobre 2014)

 

L’atelier national sur le développement et les industries culturelles aux Îles Salomon s’est déroulé à

Honiara du 29 septembre au 2 octobre en partenariat avec le Secrétariat général du Forum des Îles

du Pacifique (FIP), la Division de la culture du ministère de la Culture et du Tourisme et l’Association des artistes salomonais.

L’atelier, organisé par le Secrétariat de la Communauté du Pacifique, s’inscrit dans le cadre du projet bénéficiaire du programme ACPCultures+ « Enhancing the Pacific Cultural Industries : Fiji, Samoa ande Solomon Islands ». Il est destiné à accompagner le développement des industries culturelles océaniennes au Fidji, au Samoa et aux Îles Salomon.

 

« Cet atelier offre aux grands acteurs du secteur public, du secteur privé et de la société civile une occasion d’exprimer leurs idées et de présenter leurs programmes », a déclaré John Walton Wasi, secrétaire permanent du ministère de la Culture et du Tourisme des Îles Salomon. « Pour les acteurs de nos industries culturelles, il s’agit d’une opportunité unique de mettre au point une stratégie autonome de promotion à l’échelle nationale, à court, moyen et long terme. 

 

Un atelier similaire axé sur les industries culturelles se tiendra en fin d’année au Samoa.

 

Plus d’informations

 

Lire l’article

 

BURKINA FASO : Le Burkina dispose désormais d’un registre des métiers de l’artisanat                                                                                                   (octobre 2014)

 

Le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Arthur P. Kafando, a procédé à l’ouverture officielle du Registre des métiers de l’Artisanat le 16 octobre 2014 à Ouagadougou. Ce lancement marque ainsi le début des opérations d’identification des artisans du Burkina Faso.

Le registre va permettre de mieux catégoriser, localiser, organiser et suivre les artisans en vue d’obtenir des statistiques précises sur le secteur.

 

Lire l’article

 

CARAÏBES : La BID établit des partenariats avec des institutions artistiques et culturelles à travers son Programme de développement culturel (octobre 2014)

 

Les objectifs du Programme de développement culturel de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) sont la promotion de la préservation et de la valorisation des traditions ; la conservation du patrimoine ; et la contribution au développement des communautés ciblées par des activités économiques durables.

 

En 2014, 30 organisations à but non lucratif de 24 pays en Amérique latine et dans les Caraïbes ont été sélectionnées afin de renforcer les entreprises sociales qui animent l’économie créative. Ceci a permis de financer le tourisme culturel, l'évaluation du patrimoine et la transmission des savoir-faire ancestraux, la promotion de villes créatives et la formation des gestionnaires de la culture.

 

Les projets soutenus contribuent à renforcer l'économie créative et culturelle pour le développement global des pays de la région, afin qu'ils puissent être reproduits et être durables dans les communautés où elles sont mises en œuvre.

 

Plus d'informations

 

PACIFIQUE : 3ème conférence internationale sur les petits États insulaires en développement (septembre 2014)

 

La troisième Conférence internationale sur les petits États insulaires en développement (PIED) a eu lieu du 1er au 4 Septembre 2014 à Apia, Samoa. Elle a attiré l'attention du monde entier sur un groupe de pays particulièrement vulnérables. Le thème principal de cette édition était «Le développement durable des petits États insulaires en développement grâce à des partenariats authentiques et durables".

 

Plus d'informations en anglais

 

SENEGAL : Un cadre de collaboration entre le Ministère de la Culture et la BNDE pour le financement de projets (septembre 2014)

 

Le ministère de la Culture et de la Communication envisage de mettre en place un cadre de collaboration avec la Banque nationale de développement économique (BNDE) en vue d'améliorer les conditions d’accès des acteurs culturels au financement bancaire pour la réalisation de leurs projets. "Les acteurs culturels, du fait de la spécificité du secteur, sont souvent confrontés à des problèmes de financement de leurs activités. Il s'agit à travers le partenariat avec la BNDE de faire en sorte que les projets culturels soient portés par les banques", a dit le ministre de la culture, Mbagnick Ndiaye.

 

Lire l’article

 

JAMAÏQUE : «La Carte Culture »  donne aux étudiants un accès gratuit aux sites du patrimoine (septembre 2014)

 

Les jeunes à travers l'île vont bénéficier d'un accès gratuit aux musées,  galeries, sites patrimoniaux et expositions dans le cadre du Programme de « La Carte Culture » mise en place par le Ministère de la Jeunesse et de la Culture.

 

Plus d’informations  en anglais

 

BURKINA FASO : 1ères Universités des industries culturelles et créatives  (août 2014)

 

Les acteurs de la culture au Burkina Faso ont été réunis à Koudougou du 1er au 5 août 2014 pour les 1ère Universités des industries culturelles et créatives (UNIVERSITCC) organisées par la direction en charge de la promotion de ces industries. La cérémonie d'ouverture des travaux a eu lieu le mardi 2 août 2014, sous la présidence du ministre de la Culture et du tourisme Baba Hama. Cette formation a pour but de former des cadres dans les différentes étapes de la chaîne de production et de diffusion culturelle.

 

Lire l’article

 

NIGERIA : Les industries culturelles du Nigeria plus lucratives que le pétrole (août 2014)

 

Effiong Johnson, professeur de théâtre à l'Université de Uyo, province d’Akwa Ibom, affirme que les industries culturelles du Nigeria, pourtant sous-exploitées, seraient plus lucratives que le secteur de pétrole si des politiques bien réfléchies et adaptées étaient  mises en œuvre.

 

Lire l’article en anglais

 

GAMBIE : l'Assemblée nationale des Ministres ratifie les chartes culturelles de l'OUA / UA (août 2014)

 

L'Assemblée nationale gambienne a ratifié, le 21 août 2014, les chartes culturelles de l'Organisation de l'Union africaine et de l'Union africaine, respectivement 1976 et 2006. Les deux chartes ont été formulées par les chefs d'Etats africains au cours des treize sessions ordinaires à Maurice en 1976 et à Khartoum en 2006.

 

Lire l'article en anglais

 

PACIFIQUE : Culture et développement durable dans le Pacifique (juillet 2014)

 

Le développement durable dans le Pacifique, comme ailleurs, est un équilibre entre les besoins économiques, environnementaux et sociaux qui doit permettre d’assurer le bien-être des générations actuelles (femmes, hommes, jeunes, personnes âgées) sans compromettre celui des générations futures. La culture joue et continue à jouer un rôle majeur dans le maintien de cet équilibre. Cet article a été rédigé par Elise Huffer, responsable du programme Culture au sein du Secrétariat de la Communauté du Pacifique.

 

Lire l’article en anglais

 

UEMOA : Culture, axe stratégique de développement au sein de l’UEMOA (juillet 2014)

 

Le 18 juillet 2014 s’est tenue à Ouagadougou au Burkina Faso la réunion du Conseil des ministres de la culture des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). Cette rencontre importante pour les acteurs du secteur culturel a eu pour principal objectif l’étude et l’approbation du programme de développement culturel de l’UEMOA. A travers ce programme, l’UEMOA entend ainsi, à l’horizon 2020, faire du secteur culturel un des piliers stratégiques pour accélérer le processus d’intégration des peuples. Pour atteindre cet objectif, quatre axes d’intervention ont été identifiés. Le premier axe est relatif au développement d’un marché régional unifié des biens et services culturels, le second est consacré à la promotion des métiers de la culture et la professionnalisation des acteurs et opérateurs culturels alors que le troisième volet de ce programme porte sur la facilitation de l’accès des institutions et opérateurs culturels aux financements. Enfin le quatrième axe traite des actions à mener pour améliorer la visibilité des expressions culturelles au sein de l’espace communautaire.

 

Lire l’article

 

 

ARTERIAL NETWORK: Conférence sur l’économie créative en Afrique, Rabat (Maroc),  13-15 novembre 2014

 

La Conférence sur l’Economie Créative en Afrique (ACEC) est un projet annuel d’Arterial Network, un réseau panafricain et continental d’artistes, d’activistes culturels, d’ONG, d’entreprises et d’autres acteurs du secteur culturel. Soulignant le rôle de la culture dans le développement durable, l’ACEC vise à fournir une analyse pratique et un aperçu concret du statut des industries créatives en Afrique. Apres des éditions à Nairobi en 2011, à Dakar en 2012 et à Cape Town en 2013, Rabat (Maroc) sera l’hôte de la 4ème édition de la Conférence sur l’Economie Créative en Afrique.

 

L’ACEC 2014 construira sur les informations récoltées au cours des conférences précédentes et adressera notamment le besoin de cartographier les différents secteurs des économies créatives d’Afrique. Les opérateurs culturels africains partageront leurs expériences dans le but de répondre au besoin de solutions et d’applications pratiques. Reconnaissant le rôle fondamental de la liberté d’expression créative, une nouvelle thématique de la conférence sera l’approfondissement de la réflexion sur le lien existant entre les arts, la culture et la démocratie.

 

Plus d’informations

 

Formation de formateurs, Nairobi (Kenya), 24-28 novembre 2014

 

Ce programme de formation mettra l'accent sur le leadership culturel, dont le plaidoyer pour les arts,  le marketing des arts, la gestion de projet et le fundraising pour les arts à partir des boîtes à outils développées par Arterial Network.

 

Les candidats en provenance du Kenya, de l'Ouganda, de la Tanzanie, de l'Ethiopie, du Ghana, du Soudan, du Rwanda, des Comores, de Djibouti, d’Erythrée, de Madagascar, de la Somalie, de l'île Maurice et du Soudan du Sud sont invités à postuler pour cette formation de cinq jours qui aura lieu à Nairobi du 24 au 28 novembre 2014.

 

Plus d’informations en anglais

 

Sommet de CGLU pour la culture, Bilbao (Espagne), 18-20 mars 2015

 

Le Sommet de CGLU (Cités et Gouvernements Locaux Unis) pour la culture sera organisé par la ville de Bilbao (Pays Basque Espagne) du 18 au 20 mars 2015. Il présentera un nouveau document sur la culture et le développement local durable qui (a) s'appuie sur le succès de l’Agenda 21 de la culture, (b) met à jour ses recommandations, avec une orientation claire vers la mise en œuvre des politiques, et (c) vise à promouvoir le partage des connaissances et la mise en réseau, avec une sélection de bonnes pratiques et la promotion des échanges, examens par les pairs et de l'expertise.

 

Plus d’informations

 

 

Dear readers,

As part of its mission to support the development and consolidation of viable and sustainable cultural industries in ACP countries,  the ACPCultures + Programme  is pleased to send you the fourth newsletter presenting a selection of news items on cultural industries and policies at ACP and international level. This special newsletter is being published on a regular basis.

 

 

UNESCO : ‘Florence Declaration’ (October 2014)

 

The Florence Declaration has been adopted by the 300 participants of UNESCO’s Third World Forum on Culture and Cultural Industries, which took place in Florence from 2 to 4 October 2014. This Declaration advocates for the integration of culture in the post-2015 development agenda, which the United Nations is scheduled to adopt in the autumn of 2015.

 

The Florence Declaration notably calls on governments, civil society and the private sector to enhance: human and institutional capacities; legal and policy environments; new partnership models and innovative investment strategies; and benchmarks and impact indicators to monitor and evaluate the contribution of culture to monitor and evaluate the contribution of culture to sustainable development.

 

For more information

Download the Declaration

 

OIF / CEIM : Paper ‘Culture, Trade and the digital ' - "Culture absent or a discrete objective of the post-2015 agenda?" (October 2014)

 

This paper’s issue addresses several issues that are currently at the heart of global governance of cultural industries. Among several topics, the authors analyse the international debate on the inclusion of culture in the objectives of the post-2015 development agenda, recent initiatives and the current balance of power. They also highlight the official text of the Comprehensive Economic and Trade Agreement (CETA) between Canada and the European Union, its provisions on the treatment of cultural industries and audiovisual services, focusing on the implications of the new approach of the cultural exemption adopted by the trade negotiators. They also focus on the Preliminary Declaration of the digital human rights that the organisation of the Forum of Avignon intends to promote within international institutions - more specifically UNESCO - and to include in the Convention on the Diversity of cultural expressions.

 

Download the paper in French

 

U40 : ‘The 2005 Convention in Practice – Catch me if you can’ (September 2014)

 

A turning point in international cultural policy, the large adoption of the Unesco Convention on the Protection and Promotion of the Diversity of Cultural Expressions in 2005 has led to the emergence of research needs. Actually it raises new questions relative to the ambiguous relationships between culture and trade; to the role played by cultural diversity in sustainable development; and the role that the Convention can play in the digital age. This paper brings together new research with various approaches and a common focus on the Convention and on how to make it more effective.

 

Download the paper

 

AGENDA 21 FOR CULTURE : ‘Good practices’ (September 2014)

 

The Agenda 21 for culture has accumulated 10 years of practices and specific experiences. These experiences have been capitalised in view of creating, among other things, a database called "good practices" in the area of culture and local sustainable development. The projects have been selected according to the following criteria: innovation, participation, efficiency, sustainability, transversality and reproducibility.

 

Consult the database

 

THE CONVERSATION : ‘Real sustainable development requires change through culture’ (September 2014)

 

The article entitled ‘Real sustainable development requires change through culture’, written by Cristiaan de Beukelaer (PhD Candidate in Cultural Policy and Human Development at the University of Leeds, England) and Nancy Duxbury (Senior Researcher Cities, Culture and Architecture at the Centre for Social Studies at the University of Coimbra, Portugal), describes how culture can contribute to sustainable development processes in at least three ways. Considering that culture will be most probably absent from the future UN’s Sustainable Development Goals (SDG’s), the authors insist on the necessity of providing solid evidence-based arguments to consider the role of culture in the development process.

 

Read the article

UIS : Summary report of the 2013 UIS cultural employment metadata study (September 2014)

 

The Hangzhou Declaration of May 2013 was a key step in UNESCO’s advocacy for the role of culture in sustainable development. In this context, understanding the contribution of cultural employment to the economy is vital. Without appropriate methods of measurement and reliable statistics, countries lack the tools necessary to evaluate the extent and characteristics of cultural employment in a comparable way.

 

What is the size of the cultural labour force in the economy? What is the social status of women in cultural employment? How many artists are employed as performers? These and other questions have emerged as countries seek to adopt policies and undertake activities to foster vibrant cultural industries.

The role of UIS is developing a global survey on cultural employment statistics using the methodology of the 2009 UNESCO Framework for Cultural Statistics. The results will shed light on the contribution of culture to economic and social development, as well as the conditions of those engaged in cultural activities.

 

A metadata survey was undertaken in 2013 and a pilot survey on cultural employment statistics took place in 2014 with 20 participating countries. The analysis of the Metadata survey and the outcomes of the Pilot survey will serve as the basis of a global survey that will be launched in 2015. To guide the project, the UIS has established an expert group on cultural employment statistics with members drawn from national statistical offices, regional and international organisations, as well as private researchers.

 

Download the report

 

‘Copyrights: the technical, legal and economic nature of copyright law and its applications in the DRC’ (August 2014)

 

The article’s author Joe Mondonga is expert in copyright laws in the DRC, member of the UNESCO Pool of Technical Experts and Advisor to the National Council of Music. He recently published this much needed research and recommendations for policy reform in the field of protection and management of copyright laws, taking into account their relation to the cultural and creative industries.

 

For more information

 

EC : ‘Artists’ mobility and Administrative Practices related to Social Security and Taxation in the European Union’ (EU) (July 2014)

 

Following a request of the European Commission (Directorate-General Education and Culture), the European Expert Network on Culture (EENC) commissioned the cultural mobility information network, On the Move, to undertake an analytical report on the issue of intra-EU artists’ mobility and related administrative practices with regard to social security and taxation.

 

The report maps the obstacles, in the fields of social security and taxation, which artists and cultural professionals face when they are mobile or seek to be mobile in the EU. It also introduces a typology of identified obstacles, includes an analysis of the impact of recent legislative and regulatory developments and presents a set of good administrative practices.

 

Download the report

 

CREATIVE NEW ZEALAND : ‘Risk Management Toolkit. A resource for arts organisations.’ (July 2014)

 

The Risk Management Toolkit intends to advice managers, administrators, and boards to develop and implement a risk management strategy. This guide will help to identify and understand risk factors for an organization; to create a risk management policy; and to manage and monitor the risks identified.

 

Download the toolkit

 

CULTURAL MOBILITY FUNDS : ‘The Canary Islands Declaration on artistic and cultural mobility’ (June 2014)

 

This Declaration is the outcome of a meeting of six independent cultural mobility funds from different parts of the world, taking place on 19th and 20th June 2014 in Santa Cruz de Tenerife (Canary Islands). The international mobility actors present were the Safar Fund (Arab world), Art Moves Africa (Africa), CEC ArtsLink (USA), the Russian Theatre Union (Russia), Arts Network Asia (Asia) and the Roberto Cimetta Fund (Euro-Arab zone). Amongst eight main principles, these organizations underline that artistic and cultural mobility is an integral part of cultural rights as stated in international treaties of human rights and should be considered a public responsibility. And to assert that mobility contributes to artists’ and cultural operators’ freedom of expression and freedom of choice. To advance this agenda the above-mentioned organisations have agreed to work as a coalition and advocate and encourage the dissemination of these principles.

 

Download the declaration

 

 

 

 

ACP Secretariat : High-level Dialogue on Cultural Diversity for Development: the digital age and the 2005 Convention (Brussels, October 2014)  

 

On Thursday 9 October 2014, the Secretariat of the Group of African, Caribbean and Pacific States organised jointly with the Organisation Internationale de la Francophonie, a High-Level Dialogue on Cultural Diversity for Development: the digital age and the 2005 Convention.

 

Chaired by H.E. Ousmane Sylla, Ambassador of Guinea, the High-level Dialogue benefited from strong interventions by eminent personalities such as H.E. Xavier Michel, Ambassador and OIF Representative to the European Union; Ms. Louise Beaudoin, OIF Rapporteur on the Convention on the Protection and Promotion of the Diversity of Cultural Expressions: Impact and Challenges of Digital Technology; Ms. Marie Arena, European Parliamentarian; and Marie-Paule Roudil, Head of Office and  UNESCO Representative to the European Union. During the discussions, particular emphasis was given to the importance of the 2005 Convention to cultural diversity and its relevance in the digital age, to globalization and free trade agreements, and to the need for a shared governance and cross-cultural approach.

 

UNESCO : 3rd World Forum on Culture and Cultural Industries (Florence, October 2014)

 

The third edition of the UNESCO World Forum on Culture and Cultural Industries took place from 2 until 4 October 2014 in the presence of numerous ministers and experts from the creative economy.This Forum was organised by UNESCO in cooperation with Italy, at the same time as the opening of negotiations between UN Member States on the new global sustainable development programme to be adopted in 2015.

 

"UNESCO Member States expressed their determination to integrate culture as a driver and enabler of sustainable development. The post-2015 agenda is a historic opportunity not to be missed," said UNESCO’s Director-General in opening the Forum.

 

The Forum lasted three days and lead to the Declaration of Florence - a new stage of international advocacy to place culture at the heart of public strategies and policies for sustainable development.

 

For more information

 

UN : Sustainable Development Goals Proposal submitted to UN General Assembly (New York, July 2014)

 

The UN General Assembly’s Open Working Group (OWG) on Sustainable Development Goals (SDGs), cochaired by the Permanent Representatives from Hungary and Kenya, concluded its work on the 19th of July 2014, adopting by acclamation a report containing 17 proposed SDGs and 169 targets. The final version of the zero draft document includes the following references to culture:

 

Goal 4 – Education

 

4.7 By 2030 ensure all learners acquire knowledge and skills needed to promote sustainable development, including among others through education for sustainable development and sustainable lifestyles, human rights, gender equality, promotion of a culture of peace and non-violence, global citizenship, and appreciation of cultural diversity and of culture’s contribution to sustainable development

 

Goal 8 - Economic growth and employment

 

8.9 By 2030 devise and implement policies to promote sustainable tourism which creates jobs, promotes local culture and products

 

Goal 11 - Sustainable cities

 

11.4 Strengthen efforts to protect and safeguard the world’s cultural and natural heritage.

Other references found in previous versions of zero draft outcome document did not make it through. The proposal has been submitted to the UN General Assembly for consideration and action at its 69th session starting on September 16th, 2014.

 

For more information

 

UN : Launch of the Global Sustainable Development Foundation to support UN Development Agenda. Culture is one of the focus areas (New York, September 2014)

 

The Global Sustainable Development Foundation (GSDF) has been officially launched at the United Nations Headquarters in New York on September 22nd 2014, in parallel to the 69th session of the UN General Assembly.

 

The Global Sustainable Development Foundation is a new foundation focused on supporting the mission of the United Nations to accelerate achievement of the Millennium Development Goals (MDGs) and the new Sustainable Development Goals (SDGs). The GSDF has been created in order to develop a global partnership supporting the efforts of the global community to achieve sustainable development. The focus areas are: Women & Children, Next Generation, Aging & Life Science, Water, Food and Nutrition, New Energy, Scientific Innovation, Finance, Resources, Culture, Media & Branding, and Partnerships.

 

For more information

 

 

SOLOMON ISLANDS : Wide range of stakeholders to attend cultural industry workshop (October 2014)

 

The ‘National Development Workshop for the Cultural Industries in Solomon Islands’  was organised in partnership with the Pacific Islands Forum Secretariat (PIFS), the Culture Division in the Ministry of Culture and Tourism and the Solomon Islands Arts Alliance from 29 September – 2 October 2014 in Honiara.

The workshop, organised by the Secretariat of the Pacific Community, is part of the ACPCultures+ programme’s beneficiary project called ‘Enhancing the Pacific Cultural Industries: Fiji, Samoa and Solomon Islands’ implemented by SPC, PIFS and partners.

 

‘This workshop offers an opportunity for key stakeholders in the public, private and civil society sectors to voice their ideas and present their programmes,’ says John Walton Wasi, Permanent Secretary of the Ministry of Culture and Tourism. ‘Critically, it offers the opportunity for our cultural industry stakeholders to develop a self-defined strategy for the national promotion of the cultural industries in the short, medium and long term..’

A similar workshop focusing on cultural industries will be held in Samoa later this year.

 

Read the article

 

For more information

 

BURKINA FASO : launch of a Handicrafts Register (October 2014)

 

The Minister of Industry, Commerce and Handicrafts, Arthur P. Kafando, proceeded to the official opening of the Register of Handicrafts on October 16, 2014 in Ouagadougou. This launch marks the beginning of the identification process of craftsmen in Burkina Faso.

 

The register of Handicrafts will make it easier to categorize, locate, organize and follow up artisans in order to obtain accurate statistics.

 

Read the article in French

 

CARIBBEAN: IDB forges alliances with artistic and cultural institutions through its Cultural Development Grants Program (October 2014)

 

The goal of the Cultural Development Grants Program is to encourage the preservation and recovery of traditions and cultural heritage projects that contribute to the development of the target communities through activities that are socio-economically sustainable.

 

In 2014, 30 non-profit institutions from 24 countries in Latin America and the Caribbean were chosen to boost social undertakings that drive the creative economy. Initiatives were financed in such diverse areas as cultural tourism, heritage assessment and transmission of ancestral knowledge, promotion of creative cities and training of cultural managers, among other issues.

 

These projects help strengthen the creative and cultural economy for the overall development of the countries of the region, so that they can be replicated and are sustainable in the communities where they are implemented.

 

For more information

 

PACIFIC : Third International Conference on Small Island Developing States (September 2014)

 

The Third International Conference on Small Island Developing States was held from 1 to 4 September 2014 in Apia, Samoa. It focused the world’s attention on a group of countries that remain a special case for sustainable development in view of their unique and particular vulnerabilities.

 

The overarching theme of the conference was "The sustainable development of small island developing States through genuine and durable partnerships".

 

For more information

 

SENEGAL : A collaborative effort between the Ministry of Culture and the National Bank for Economic Development in order to finance projects (September 2014)

 

The Ministry of Culture and Communication plans to establish a collaboration framework with the National Bank for Economic Development (NBED) in order to improve access to bank financing for cultural actors to support the implementation of their projects. "Cultural operators, due to the specificity of the sector, are often confronted with problems of financing their activities.

 

The aim is to ensure, through the partnership with NBED, that cultural projects are carried by banks", said the Minister of Culture, Mbagnick Ndiaye.

 

Read the article in French

 

JAMAICA : ‘Culture Card’ gives students free access to heritage sites (September 2014)

 

Young people across the island will soon be granted free access to museums, galleries, heritage sites and exhibitions under the Culture Card Programme of the Ministry of Youth and Culture.

 

For more information

 

BURKINA FASO : 1st University of cultural and creative industries (August 2014)

 

Cultural professionals in Burkina Faso have gathered in Koudougou  from 1 to 5 August 2014 to attend the first University of cultural and creative industries (UNIVERSITCC), organised by the department in charge of promoting these industries. The opening ceremony of the working sessions took place under the chairmanship of Minister Baba Hama. The Ministry of Culture and Tourism in Burkina Faso has recently initiated a training program of cultural actors in the formal framework of the University of cultural and creative industries. Its aim is to obtain qualified and sufficient human capital in the different compartments of the chain of production and dissemination of culture. 

 

Read the article in French

 

NIGERIA : Nigeria’s culture industries more lucrative than oil (August 2014)

 

Professor of Theatre Arts at the University of Uyo, Akwa Ibom State, Effiong Johnson has said that Nigeria’s grossly under-exploited cultural industries will be more lucrative than the oil sector with well thought out policies properly implemented.

 

Read the article

 

GAMBIA : National Assembly Ministers Ratify OAU/AU Cultural Charters (August 2014)

 

The Gambia National Assembly ratified, on the 21st of August 2014, the cultural charters of the Organisation of African Union and the African Union 1976 and 2006 respectively. The two charters are formulated by the African Heads of states at the thirteen Ordinary Sessions in Mauritius 1976 and Khartoum 2006.

 

Read the article

 

PACIFIC : Culture and Sustainable Development in the Pacific (July 2014)

 

Sustainable development in the Pacific, as elsewhere, is about a balance between economic, and environmental and social needs; a balance which ensures the well being of present generations (women, men, youth, elders) without jeopardizing that of future generations. Culture has and continues to play a major role in helping to maintain the balance. This article has been written by Elise Huffer, Human Development Program Adviser - Culture at the Secretariat of the Pacific Community.

 

Read the article 

 

WAEMU : Culture, strategic development axis within the WAEMU-region (July 2014)

 

The meeting of the Council of Ministers of Culture of member countries of the West-African Economic and Monetary Union (WAEMU, or UEMOA by its French acronym) was held on July 18, 2014 in Burkina Faso. The main objective of this important forum for cultural stakeholders was the analysis and approval of the program of cultural development of the WAEMU-region. Through this program, WAEMU intends, towards 2020, to make of the cultural sector one of its strategic pillars to accelerate the integration process of peoples. To achieve this goal, four main axes have been identified. The first axis concerns the development of a unified regional market for cultural goods and services; the second one is devoted to the promotion of cultural professions and professionalization of cultural operators, while the third component of this program focuses on facilitating access of cultural institutions and operators to funding. The fourth axis deals with actions improving the visibility of cultural expressions within the WAEMU-region

 

Read the article in French

 

 

ARTERIAL NETWORK : African Creative Economy Conference, Rabat (Morocco), 13-15 November 2014

The African Creative Economy Conference is an annual project of the Arterial Network, a Pan-African civil society network of artists, cultural activists, enterprises, NGO’s and others active in the creative sector. Highlighting the role of culture in sustainable development, the ACEC aims to provide a practical analysis and reflective overview of the current status of the African creative economy. After editions in Nairobi (2011), Dakar (2012) and Cape Town (2013), Rabat (Morocco) will welcome the 4th edition of the African Creative Economy Conference from the 13th to the 15th of November 2014.

 

The ACEC 2014 will build on theoretical expositions of preceding conferences, particularly the need to map the different sectors of the African creative economies. Leading cultural operators will share their success stories with the intention to address the need for pragmatic solutions in their fields. Acknowledging the value of freedom of creative expression, an additional thematic focus of the 2014 edition will further define the link between arts, culture and democracy. Conference speakers include African Ministers of Culture and various cabinet representatives, thought leaders from the African Union and UNESCO, and a wide variety of cultural entrepreneurs and African innovators.

 

For more information

 

TRAINER-THE-TRAINER program, Nairobi (Kenya), 24-28 November 2014

 

This training program will be hosted by the GoDown and will focus on cultural leadership, covering Arts Advocacy, Arts Marketing, Project management and Arts Fundraising using tool kits developed by Arterial Network.

 

Candidates from Kenya, Uganda, Tanzania, Ethiopia, Ghana, Sudan, Rwanda, Comoros, Djibouti, Eriteria, Madagascar, Somalia, Mauritius and South Sudan are invited to apply for the five-day training in Nairobi from 24th-28th November 2014.

 

For more information

 

UCLG Culture Summit, Bilbao (Spain), 18-20 March 2015

 

The UCLG (United Cities and Local Governments) Culture Summit will be hosted by the City of Bilbao on 18-20 March 2015. It will feature the presentation of a new document on culture and local sustainable development which (a) builds on the success of the Agenda 21 for culture, (b) updates its recommendations, with a clearer orientation towards the implementation of policies, and (c) aims to promote the sharing of knowledge and networking, with a selection of good practices and the promotion of exchanges, peer-reviews and expertise.

 

For more information

 

 

 

Unsubscribe from this newsletter

 

- - - This is a test version of the newsletter. - - -

 

© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu