NEWS POLITIQUES CULTURELLES – Le dialogue interculturel s’invite au Parlement européen

Printer Friendly and PDF

Le dialogue interculturel s’invite au Parlement européen

Le 15 septembre 2015 s’est tenue au Parlement européen une audience publique portant sur « le dialogue interculturel et l’éducation pour une compréhension mutuelle » organisée par la Commission de la Culture et de l’Education. La directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, était invitée à présenter le rôle de l’UNESCO en matière de protection et de promotion de la diversité culturelle. La Présidente de la Commission Culture au Parlement européen, Mme Silvia Costa, a, dans son introduction, souligné l’importance du dialogue interculturel dans un contexte où  l’urgence humanitaire que nous vivons « n’est pas qu’une question de quotas » et où « la destruction du patrimoine culturel n’est pas seulement un crime de guerre, c’est aussi un crime contre l’Humanité ».

Alors que l’UNESCO fête cette année ses 70 ans,  Mme Irina Bokova a indiqué qu’il était plus que jamais nécessaire de « réaffirmer la vision positive de la diversité culturelle » au service du maintien de la paix et de la sécurité, vision que l’Institution n’a eu de cesse de promouvoir depuis sa création. En ces temps troublés où la diversité est attaquée, où le patrimoine culturel est chaque jour menacé par ceux qui ont intérêt à priver les populations de repères, la Directrice générale de l’UNESCO a rappelé que la culture était « le dernier rempart contre l’asservissement des esprits » et a affirmé la « nécessité impérieuse d’investir massivement dans l’éducation ». Elle a rappelé l’importance de l’éducation à la citoyenneté mondiale (ECM), qui constitue l’un des domaines d’action stratégiques du Programme de l’UNESCO pour l’éducation (2014-2017) et qui vise à développer les compétences interculturelles, c’est-à-dire « le bagage indispensable que tout citoyen devrait avoir dans un monde globalisé ».

Soulignant que l’urgence aujourd’hui était de « lutter contre le trafic illicite des biens culturels et contre l’impunité des auteurs de destruction intentionnelle du patrimoine culturel », elle a évoqué plusieurs initiatives menées en collaboration avec l’Union européenne et les différents pays européens pour renforcer cette lutte, tout en appelant à davantage d’efforts.

Durant les échanges, les intervenants ont insisté sur le fait que la culture et l’éducation devaient être intégrées dans toutes les stratégies et qu’un dialogue permanent entre l’Union européenne et l’UNESCO sur ces questions devait être organisé.

Enfin un hommage appuyé a été rendu au conservateur irakien Khaled Assaad, ancien directeur du site archéologique de Palmyre, mort en héros, torturé et assassiné par des membres du groupe « Etat islamique ».

A l’issue de cette présentation, quatre experts ont été invités à intervenir afin d’approfondir certains aspects liés à l’éducation interreligieuse, à la promotion de la diversité à l’école ou encore au rôle de la culture dans la construction d’espaces urbains harmonieux et inclusifs.

Pour lire le programme:

http://www.europarl.europa.eu/committees/fr/cult/home.html

 

16 septembre 2015
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu