Le film Lonbraz Kann de David Constantin, soutenu par ACPCultures+, remporte le prix du meilleur scénario au DIFF 2015. Pour la première fois le Programme ACPCultures+ a été partenaire du festival

Printer Friendly and PDF

Le film Lonbraz Kann de David Constantin, soutenu parACPCultures+, remporte le prix du meilleur scénario au DIFF 2015. Pour la première fois le Programme ACPCultures+ a été partenaire du festival

 

Le Festival international du film de Durban (DIFF) a annoncé ses lauréats le 26 juillet lors de la cérémonie de clôture de la 36e édition du festival au Suncoast Cinecentre. Le festival a clôturé officiellement après dix jours, 255 projections dans 13 lieux de Durban, avec la plus part des séances sold out.

Sabrina Compayrou et David Constantin ont remporté le prix du meilleur scénario pour "l’habile mise en lumière de la lutte séculaire entre le capital et le travail, illustrant la fin de l'industrie sucrière dans l’Ile et de la privation des droits civiques d'une société". Le film a été soutenu par ACPCultures+ et le réalisateur a été invité par le Programme à Durban dans le cadre d'un partenariat avec le Festival.

« Le Festival de Durban est un melting pot très intéressant de films et de professionnels de tous horizons, anglophone, lusophone, francophone... ça reste pour moi un des rdv les plus importants du cinéma africain, notamment avec son marché » a déclaré Constantin à ACPCulures+.

Présenter Lonbraz à Durban revêtait pour moi une importance particulière car l'histoire des migrations et du développement de la canne à sucre à Durban fait fortement écho à ce qui s'est passé à Maurice. Nous avons eu de longs échanges très intéressants avec le public après chaque projection où ces similitudes sont souvent revenues. Pour ce qui est du prix ça fait évidemment toujours plaisir. C'est un prix qui vient reconnaitre un travail qui est fondamental dans l'élaboration d'un film et qui passe souvent un peu inaperçu. Nous avons passé énormément de temps avec Sabrina Compeyron, la coscénariste du film sur les personnages, sur la construction narrative, sur sa dialectique etc. Sabrina a été un élément important du projet non seulement au niveau de l'écriture mais aussi dans toutes les phases du projet, étant d'un soutien permanent. Je suis donc très heureux que ce travail soit reconnu et aussi qu'à travers ce prix on rappelle que Maurice, même si elle est très indienne dans sa culture, fait aussi partie de l'Afrique! C'est une réalité qu'on a un peu tendance à oublier ! » a-t-il conclu.

Le prix du meilleur film est allé à Sunrise de Partho Sen-Gupta.

Pour voir tous les prix, cliquez ici.

27 juillet 2015
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu