INTERNATIONAL IMAGES FILM FESTIVAL FOR WOMEN

Printer Friendly and PDF

Women Alive, Women of Heart – La soirée d'ouverture du Festival International du Film de Femmes au Zimbabwe aura lieu ce vendredi 14 août

La 14ième édition du Festival International du Film de Femmesà Harare au Zimbabwe sera inaugurée ce vendredi 14 août par le film français Bande de filles (2014) de Celine Sciamma qui a également fait l´ouverture de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2014. Le scénario est centré sur Marieme qui vit ses 16 ans comme une succession d'interdits. La censure du quartier, la loi des garçons, l'impasse de l'école.  Sa rencontre avec une bande de filles affranchies change tout. Elle embrasse les codes de la rue, la violence, l'amitié, pour vivre sa jeunesse..

Avec des œuvres des cinq continents, le festival aura lieu du 14 au 22 août. Au programme :  la compétition principale du festival,la section documentaire, la section court métrage, une section faisant le focus sur l´Afrique et les sections Worldview et New Man.

Dans la compétition principale seront projetés entre autres trois films africains. Le réalisateur éthiopien Zeresenay Mehari sera en lice dans cette compétition avec Difret, l´histoire de Hirut, une fille de 14 ans qui est enlevée par un groupe d´hommes sur le chemin de l´école et qui essaient de la marier de force. Courageuse, la fille se défend et tue le mari qui lui est promis. Inspiré de faits réels, le film suit un avocat engagé, déterminé à sauver la vie de Hiruti. La coproduction américano-éthiopienne (avec Angelina Jolie en tant que productrice déléguée) a remporté le Prix du Public de la section Panorama en 2014 au Festival International du film de Berlin et le Prix du Public de la section World Cinema au Sundance la même année.

Une autre coproduction internationale éthiopienne est Beti and Amare (2014) d´Andy Siege né en 1985 à Nairobi de travailleurs humanitaires allemands. Mélangeant plusieurs genres, ce drame historique de science-fiction est situé en 1936 en Ethiopie. La jeune fille Beti fuit les troupes de Mussolini et se dirige vers le sud du pays où elle tombe sur un vaisseau spatial. Ce film onirique (ou par moments plutôt cauchemardesque) est le premier long métrage de Siege. Disposant d´un petit budget et étant un projet entièrement auto-financé, le film a été projeté à plusieurs festivals autour du monde et a fait son avant-première lors du Festival international de Moscou en 2014.

Salué comme le chef de file du nouveau cinéma indépendant égyptien, le réalisateur Ahmed Abdalla utilise la maladie mentale comme sujet pour son film Décor (2014). Dans cette histoire la chef décoratrice Maha se retrouve femme au foyer tout en travaillant au tournage d´une nouvelle production, ce qui l´accable. Passant du réel à l´imaginaire, Abdalla rend hommage au cinéma classique égyptien dans ce drame psychologique en noir et blanc qui a fait sa première lors du Festival BFI de Londres en 2014.

La sélection internationale de films en compétition comprend The Mud Woman de Sergio Castro San Martin (2015, Chili), Get Married If You Can de Marco polo Constandse (2014, Mexique), Beatriz’s War de Luigi Acquisto et Bety Reis (2013, Timor oriental/Australie), Margarita, With a Straw de Shonali Bose et Nilesh Maniyar (2014, Inde), Flocking de Beata Gårdeler (2015, Suède), 3 Beauties de Carlos Caridad-Montero (2014, Venezuale), I Hate Tokyo de Toshiyuki Morioka (2013, Japon), Petal Dance de Hiroshi Ishikawa (2013, Japon) ainsi que le film d´ouverture, Bande de filles.

Le Festival International du Film de Femmes est organisé par l´association Femmes cinéastes du Zimbabwe (WFOZ), fondé en 1996 et dont le but est d´accroître la participation des femmes dans le secteur audiovisuel et de sensibiliser le public aux problèmes des femmes. L´initiative est soutenue par ACPCULTURES+.

Cette année, en plus de la sélection internationale de projections de film, le programme du festival offre un atelier sur la réalisation de documentaires dirigé par la cinéaste britanno-ghanéenne Yaba Badoe (primée au Oscars) qui présentera également son dernier film, The Art of Ama Ata Aidoo (2014). Huit jeunes cinéastes auront l´occasion de bénéficier de ses 30 ans d’expérience professionnelle dans la radio et la télévision. Les autres événements spéciaux qui auront lieu sont les suivants : une station de conception de stéréoscopie en 3D avec la cinéaste Gülsel Özkan, qui présente son court métrage en 3D, Bad Timing, et une présentation du réalisateur Ludger Pfanz avec qui Özkan a fondé la société de production Planet Film. Tandis que Özkan fera partie du jury des sections World View et New Man, Pfanz sera dans celui de la compétition documentaires.

Le programme complet du festival qui se déroulera du 14 au 22 août à Harare au Zimbabwe peut être consulté ici.

13 août 2015
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu