FLASH NEWS # 26 : TROIS FILMS SOUTENUS PAR LE PROGRAMME ACP AU FESPCACO / THREE FILMS SUPPORTED BY THE PROGRAMME AT FESPACO

Printer Friendly and PDF

 

C’est aujourd’hui, jusqu’au 7 mars, que démarre la 24ème édition du FESPACO, le plus grand Festival panafricain du cinéma et de télévision, autour du thème « Cinéma africain : production et diffusion à l’ère du numérique ».

Trois films soutenus par le Programme ACPCultures+ ont été sélectionnés par le Festival. En compétition officielle L’œil du cyclone du burkinabé Sékou Traoré, qui va d’ailleurs ouvrir la compétition ce 27 février et RUN, production ivoirienne de Philippe Lacôte. Parmi les œuvres hors-compétition, le premier long métrage mauricien de David Constantin, Lonbraz Kann.

Today, until March 7, starts the 24th edition of FESPACO, the largest pan-African Cinema and Television Festival, on the theme "African Cinema: production and distribution in the digital age."

Three films supported by the ACPCultures + Programme have been selected by the Festival. In official competition Burkinabe Sékou Traoré’s The Eye of the Storm, which will also open the competition this February 27 and RUN, Ivorian production by Philippe Lacôte. Out of competition, the first Mauritian feature film ever made, Lonbraz Kann by David Constantin.

L’œil du cyclone (The Eye of the Storm) / Sékou Traoré

Le film narre le procès d’un ancien enfant soldat se déroulant dans un pays qui pourrait être la Sierra Leone, la Côte d’Ivoire ou le Liberia. À travers l’histoire du personnage principal sont dénoncées non seulement l’instrumentalisation des enfants soldats par les belligérants mais également leurs difficultés ultérieures pour se réinsérer socialement et le rejet dont ils font l’objet.

The film tells the story of the trial of a former child soldier in a country that could be Sierra Leone, Ivory Coast, or Liberia. Throughout the story of the main character, the film denounces not only the use of child soldiers by the warring parties, but also the difficulties the child encounters to successfully reintegrate into society and the reject they suffer.

 

RUN / Philippe Lacôte

Le  dernier  conflit  politique  et  militaire  en  Côte  d’Ivoire  a  fait  3000  morts.  Avec Run, Philippe Lacôte a observé ce territoire en crise. Il a tenté un nouvel éclairage du politique par le moyen de la fiction. En traversant les vingt dernières années du pays, en déroulant son histoire et sa géographie. Et en construisant un vaste récit qui prend en charge l’histoire collective dans une trajectoire individuelle emblématique : celle du personnage de Run.

The latest political and military conflict in Ivory Coast provoked 3,000 dead. With Run, Philippe Lacôte observed this territory in crisis. He tried to bring a new political light by means of fiction. Crossing the last twenty years of the country, his history and geography. And building a broad narrative that supports the collective history in an iconic individual trajectory: the one of Run, the main character.

 

Lonbraz Kann / David Constantin

Le film relate l’histoire d’un groupe d’amis, tous dans la cinquantaine, qui assistent impuissants à la fermeture du moulin à sucre où ils ont toujours travaillé. Métaphore d’un monde qui se globalise et qui se métamorphose, témoignage d’un mode de vie ancestral qui cède la place à l’urbanisation et à la modernisation du pays.

The film tells the story of a group of friends, all in their fifties, who helplessly assist to the closure of the sugar mill where they have always worked. The movie is a metaphor of a globalizing world, testimony of an ancestral way of life that gives way to urbanization and modernization of the country.

 

 

 
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu