FLASH NEWS #20 / (SPECIAL CANNES)

Printer Friendly and PDF

(English version below)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Bruxelles, le 15 mai 2014

LE PROGRAMME ACPCULTURES+ : UN SOUTIEN DURABLE ET STRUCTURANT AUX CINEMAS D'AFRIQUE, DES CARAIBES ET DU PACIFIQUE.

 Le réalisateur Philippe Lacôte sur le tournage de Run. Photo@ François Regairaz

Le réalisateur Philippe Lacôte sur le tournage de Run. Photo@ François Regairaz

Le 17 mai à 11h30, l’équipe de « Run », le premier long métrage de fiction du cinéaste ivoirien Philippe Lacôte, gravira les marches du Palais des festivals pour assister à la première mondiale de ce film très attendu. « Run », en sélection officielle au 67ème  Festival de Cannes dans la section « Un Certain Regard », est soutenu par le Programme ACPCULTURES+. Cet appui s’inscrit dans la politique de soutien continu aux cinémas d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique menée par le Groupe des Etats ACP et l’Union Européenne depuis près de quinze ans.

Le programme ACPCultures+ est mis en œuvre par le Secrétariat du Groupe des Etats ACP réunissant 79 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Il s’agit du 3ème programme d’appui aux cinématographies ACP financé par le Fond Européen de Développement (FED)* de l’Union européenne. Ce programme est destiné à soutenir le développement durable et la structuration des industries culturelles des pays membres du Groupe ACP.

ACPCultures+ finance actuellement 57 projets retenus à l’issue de deux appels à propositions lancés en 2011 et 2012, pour un montant total de subventions de  € 23,270,419.57. Il s’agit de 34 projets audiovisuels et cinématographiques et de 23 projets se rapportant aux autres industries culturelles.

Depuis 2000, le soutien du Groupe des Etats ACP et de l’Union européenne aux cinémas ACP a généré des résultats très positifs pour le secteur :

  • Appui à de jeunes talents contribuant à l’émergence d’une nouvelle génération de cinéastes ACP : Leticia Tonos (République dominicaine), Wanuri Kahui (Kenya),  Philippe Lacôte (Côte d’Ivoire), David Constantin (Maurice), Daouda Coulibaly (Mali), Yared Zakele (Ethiopie), Djo Munga (RDC), Hubert Laba Ndao (Sénégal),...
  • Soutien à des réalisateurs confirmés : Dany Kouyaté (Burkina Faso), Sembene Ousmane (Sénégal), Abderrahmane Sissako (Mauritanie), Raoul Peck (Haïti), Mahamat Saleh Haroun (Tchad),…
  • Effets pérennes, dans les pays ACP, des projets de formation/professionnalisation soutenus : acquisition ou renforcement de compétences, constitution de réseaux de professionnels, équipement de structures de formation, création de modules pédagogiques adaptés aux besoins locaux offrant une alternative aux programmes de formation proposés dans les pays du Nord, partenariats durables avec d’autres organismes de formations, etc.
  • Meilleure circulation des œuvres ACP dans la région et au niveau international grâce à l’appui à la diffusion.

POINTS CLES

  • Depuis 2000, un soutien continu au cinéma d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique : plus de 100 projets dans le secteur audiovisuel subventionnés dans le cadre de la coopération intra-ACP
  • ACPCultures+ : 30 Millions d’Euros pour la culture ACP, dont 17 Millions d’Euros pour l’audiovisuel/cinéma = le plus important Fonds de financement du cinéma et de l’industrie audiovisuelle des pays ACP
  • En cours : 14 longs métrages de fiction et 1 documentaire soutenus
  • Plusieurs domaines concernés : production, diffusion, formation, réglementation
  • Partenariat sud-sud obligatoire
  • Des subventions pouvant atteindre 500 000 euros et 40% du budget total des projets de production audiovisuelle/cinéma
  • Un appui à la formation structurant pour le secteur
  • Des jeunes talents accompagnés pour leurs premiers films

Tous les projets soutenus par le Programme sont présentés sur le site www.acpculturesplus.eu dans la rubrique « Projets bénéficiaires » et dans les Newsletters imprimées n°1 et 4.

 Cliquer ici pour télécharger la fiche du Projet Run

CE QUE DES RÉALISATEURS DISENT DU SOUTIEN APPORTÉ PAR LE PROGRAMME ACPCULTURES+.

  • Mahamat Saleh-Haroun (réalisateur de Abouna, Un Homme qui crie, Grigris…) 

« Le soutien du Programme ACP est d'une importance capitale : il me permet d'établir ou de renforcer mon partenariat avec d'autres sociétés de production. C'est le début d'une coopération Sud-Sud. De plus, cet appui est structurant parce qu'il m'oblige à former des stagiaires dans un pays où il n'existe pas de formation pour le cinéma. Grâce à cette aide, qui a renforcé nos liens avec le Burkina Faso, des jeunes Tchadiens ont pu se faire embaucher et se sont rendus sur des tournages au Burkina. C'est une formation sur le tas, la meilleure à mon sens : on se forme en pratiquant. »

  • Hubert Laba Ndao  (réalisateur de Dakar Trottoirs)

« La réalisation de Dakar Trottoirs nécessitait des moyens conséquents. Nous pouvons nous réjouir de l’apport capital du Programme ACPCultures +, sans quoi le projet n’aurait certainement pas pu se faire. Conformément à sa mission,  le Programme  nous a permis de monter le projet à notre niveau, de nous donner les moyens de nous exprimer librement et de pouvoir diffuser en premier lieu le film en Afrique. Il est important de donner aux Africains les instruments de leurs propres politiques. L’Afrique doit compter dans le concert des nations. Le potentiel est là, l’expertise aussi. J’espère m’appuyer sur ce Programme pour mon prochain film. »

  • David Constantin (réalisateur de Lonbraz Kann)

« ACPCultures+ contribue de façon importante au budget de ce film. Cette contribution a été pour nous fondamentale pour concrétiser ce projet car elle est arrivée relativement tôt dans notre processus de recherche de financement. Le soutien de ACPCultures+ a donc agi pour nous comme un levier, un gage de sérieux nous permettant par la suite de lever d'autres fonds. Aussi, la collaboration avec ACPCultures+ nous a obligé à réfléchir en profondeur à la façon d'agréger autour d'un même projet plusieurs choses : formation, coopération régionale et production cinématographique. »

  • Leticia Tonos (réalisatrice de Cristo Rey)

« La subvention de ACPCultures+ n'est pas seulement un soutien financier important. Elle nous apporte un appui institutionnel qui amène les institutions gouvernementales à percevoir notre projet avec un nouveau potentiel. C'est crucial pour le développement de notre industrie. ACPCultures+ incite le gouvernement dominicain à soutenir des films qui abordent vraiment des questions sociales. »

QUELQUES SUCCESS STORIES DE PROJETS SOUTENUS DEPUIS 2010

Grigris de Mahamat Saleh Haroun : 20 sélections et 4 prix (Prix  Vulcain 2013 au chef opérateur Antoine Héberlé, Mention spéciale pour le comédien  Souleymane Deme au Dubai International Film Festival 2013, Prix Signis au Festival Lumière d'Afrique de Besançon 2013, Prix de la photo au Festival international du film francophone de Namur 2013).

Un homme qui crie n’est pas un ours qui danse de Mahamat Saleh Haroun (Tchad) : 19 sélections et 22 prix (Prix du Jury au Festival de Cannes 2010, Valois du meilleur acteur au Festival du film d’Angoulême, Meilleur film francophone au Prix Lumière 2011 ; Grand prix, Meilleur Acteur et Meilleur montage  au Dubaï Film Festival , Prix Fipresci, Prix Sembene Ousmane et Etalon d’argent de Yennenga au Fespaco 2011, Prix Robert Bresson à la Mostra 2011,…).

Viva Riva de Djo Munga (RDC): 4 sélections et 8 prix (Meilleur film au Los Angeles Panafrican Film Festival 2011 ; Meilleur film, meilleur acteur, meilleure photo aux African Movie Academy Awards 2011,...).

 A virgem Margarida de Licinio Azevedo(Mozambique): 10 sélections et 8 prix (Meilleur second rôle féminin au Festival de Carthage, Prix du public au Festival d’Amiens 2013, Prix du Public et Meilleure actrice à l’African International Film Festival 2013,… ).

The Last Flight of the Flamingo deJoão Ribeiro(Mozambique): 17 sélections et 4 prix (Prix de la meilleure fiction au Festival International du film de Luanda 2011,Prix d’interprétation masculine, Prix du meilleur scénario, Prix de la diaspora africaine au Fespaco 2011,...).

Contact :

ACPCULTURES+ 

acpculturesplus@acp.int 

+32 2 743 06 29

Sites Internet :   

www.acpculturesplus.euwww.acp.intec.europa.eu/europeaid


*Le Fonds européen de développement (FED) est l'instrument principal de l'aide communautaire à la coopération au développement aux États ACP ainsi qu’aux pays et territoires d'outre-mer (PTOM).

 PRESS RELEASE

Brussels, 15th of May 2014

ACPCULTURES+ PROGRAMME: SUSTAINABLE AND STRUCTURING SUPPORT FOR AFRICAN, CARIBBEAN AND PACIFIC CINEMA

Run @ François Regairaz

Run @ François Regairaz 

On May 17th at 11.30am, the team of “Run”, the first feature film by the Ivorian director Philippe Lacôte, will reach the podium in the Palais des Festivals in order to attend the world premiere of this long-awaited film. “Run”, officially selected for the “Un Certain Regard” section of the 67th Cannes Film Festival, is supported by the ACPCULTURES+ Programme.  This support falls within the context of the continuative support policy for African, Caribbean and Pacific cinema carried out by the ACP Group of States and the European Union for nearly fifteen years.

The ACPCultures+ Programmeis implemented by the Secretariat of the ACP Group of States, which brings together 79 countries in Africa, the Caribbean and the Pacific. This is the third support programme to ACP cinema funded by the European Development Fund (EDF)* of the European Union. This programme is aimed at supporting the sustainable development and structuring of culture industries within ACP Group member countries.

ACPCultures+ is currently financing 57 projects, selected after the two calls for proposals launched in 2011 and 2012, for a total grant amount of €23,270,419.57. Specifically, 34 audiovisual and cinema projects, and 23 projects related to culture industries.

Since 2000, the ACP Group of States and European Union financial aid to ACP cinema produced real positive results for the sector:

  • Support to young directors fostering the emergence of a new ACP generation of film makers: Leticia Tonos (Dominican Republic), Wanuri Kahui (Kenya), Philippe Lacôte (Ivory Coast), David Constantin (Mauritius), Daouda Coulibaly (Mali), Yared Zakele (Ethiopia), Djo Munga (DRC), Hubert Laba Ndao (Senegal),...
  • Support to experienced producers: Dany Kouyaté (Burkina Faso), Sembene Ousmane (Senegal), Abderrahmane Sissako (Mauritania), Raoul Peck (Haiti), Mahamat Saleh Haroun (Chad)...
  • Lasting results in ACP countries due to training/professionalization projects which have been supported: skills acquisition or strengthening; creation of networks of professionals; equipping of training structures; creation of pedagogical modules, targeted to the local needs, which offer an alternative to the training programmes already available in Northern countries; lasting partnerships with other training institutes, etc.
  • Better circulation of ACP works in the region and at an international level thanks to the support provided to distribution activities.

KEY POINTS

  • Since 2000, continuative support to African, Caribbean and Pacific cinema: more than 100 projects in the audiovisual sector have been supported within the framework of intra-ACP cooperation
  • ACPCultures+ :  30 million Euro for ACP culture, 17 million of which were allocated to audiovisual/cinema = the most important fund financing the cinema and audiovisual industry in ACP countries
  • Ongoing: 14 fictional feature films and 1 documentary supported
  • Several domains involved: production, distribution, training, regulations
  • Compulsory South-South partnership
  • Opportunity to obtain a grant amount of up to 500,000 euro, representing 40% of the total budget of audiovisual/cinema production projects
  • Support to structuring training for the sector
  • Assisting aspiring young talents with their first works

All the projects supported by the Programme are listed on the website www.acpculturesplus.eu under the “Beneficiary projects” section and in Newsletters n° 1 and 4.

 Click here to download the RUN Project Factsheet

WHAT DIRECTORS SAY ABOUT THE SUPPORT GIVEN BY THE ACPCULTURES+ PROGRAMME

  • Mahamat Saleh-Haroun (director of AbounaUn homme qui crieGrigris…)

“The support of the ACP Programme is an important source of capital: it allows me to establish or reinforce my partnership with other production companies. It is the beginning of a South-South cooperation. In addition to this, the support provides structure, as it requires me to train interns in a country where there is no extant training in the field of cinema. Thanks to this assistance, which has strengthened our links with Burkina Faso, Chadian Youths have been able to be recruited and have worked on film shoots in Burkina Faso. It is on-the-job training, the best kind of training in my opinion; you learn by doing.”

  • Hubert Laba Ndao (director of Dakar Trottoirs):

“The production of Dakar Trottoirs required some considerable resources. It could certainly be said that, without the financial support of the ACPCultures+ Programme, the film would not have been made. In line with its mandate, the Programme allowed us to develop the project to our level, gave us the means to freely express ourselves, and allowed us, in the first instance, to distribute the film in Africa. It’s essential to give Africans the tools of their own policy. Africa has to be included in the wider world. The potential is there, as well as the expertise. I hope to rely on the Programme for the production of my next film.”

  • David Constantin (director of Lonbraz Kann):

ACPCultures+ contributed significantly to the budget of the film. This contribution was, for us, fundamental in terms of turning this project into a reality, due to the fact that it came quite early in our search for funding. The support of ACPCultures+ thus acted as a kind of motivator, a guarantee of credibility that allowed us, thereafter, to raise further funds. In addition to this, the collaboration with ACPCultures+ forced us to think deeply about how to fit various different elements into a single project, notably training, regional cooperation, and film production.”

  • Leticia Tonos (director of Cristo Rey)

“The support of ACP Cultures+ is not only important financial backing, it also provides  institutional support that allows government institutions to see the project with a different potential. That's crucial to the development of our industry. ACPCultures+ becomes a motivating agent for the Dominican government to support films that really address social issues.”

SOME SUCCESS STORIES FROM SUPPORTED PROJECTS SINCE 2010

Grigrisby Mahamat Saleh-Haroun: 20 nominations and 4 awards (2013 Vulcan award to the director of photography Antoine Héberlé, Special Mention for the actor Souleymane Deme at the 2013 Dubai International Film Festival, Signis award at the 2013 Lumière d’Afrique de Besançon Festival, Photography award at the 2013 Festival International du Film Francophone de Namur).

Un homme qui crie n’est pas un ours qui danse by Mahamat SalehHaroun (Chad): 19 nominations and 22 awards (Jury Prize at the 2010 Cannes Film Festival, award for Best Actor at the Angoulême Film Festival, Best Francophone Film at the 2011 Prix Lumière, Grand Prize, Best Actor and Best Editing at the Dubai Film Festival, Fipresci award; Sembene Ousmane awardÉtalon d’Argent de Yennenga at the 2011 Fespaco, Roberto Bresson award at the 2011 Venice Film Festival...).

Viva Riva by Djo Munga (DRC): 4 nominations and 8 awards (Best Film at Los Angeles Panafrican Film Festival, Best Film, Best Actor and Best Photography at the Africa Movie Academy Awards...).

A Virgem Margarida by Licinio Azavedo (Mozambique): 10 nominations and 8 awards (award for Second Best Actress at the Carthage Festival 2013, Audience Award at the Amiens Festival 2013, Audience Award and Best Actress in Supporting Role Award to Eva Mugalela at the 2013 African International Film Festival…).

The Last Flight of the Flamingo by João Ribeiro (Mozambique): 17 f nominations and 4 awards (Best Fiction award at the Luanda International Film Festival 2011, Best Performance award, Best Screenplay award, African Diaspora award at the 2011 Fespaco, …).

Contact :

ACPCULTURES+

acpculturesplus@acp.int

+32 2 743 06 29

Websites:   

www.acpculturesplus.euwww.acp.intec.europa.eu/europeaid


* The European Development Fund (EDF) is the main instrument of the Community aid to the cooperation and development of the ACP countries as well as the Overseas Countries and Territories (OCT).

 
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu