FLASH NEWS # 04 (SPECIAL CANNES)

Printer Friendly and PDF

LE GROUPE ACP AU 66ème FESTIVAL DE CANNES

22 mai 2013 : une belle journée pour le cinéma ACP !

Festival de Cannes 2013 : présentation du Programme ACPCultures+ le 22 mai au Pavillon Les Cinémas du Monde

The information session on the ACPCultures+ Programme took place at the Cinemas du Monde Pavilion, on May 22, 2013.
De gauche à droite : Dr. Margaret Muchada, Ambassadeur du Zimbabwe, Mme Michèle Dominique Raymond, Sous-Secrétaire Générale au Secrétariat du Groupe des Etats ACP et Mme Denise Richert, de la Commission Européenne.

 

Comme annoncé le 10 mai dans la première "Flash News Spécial Cannes", le Groupe des Etats ACP et la Commission Européenne étaient présents au Pavillon des Cinémas du Monde* pour dresser l’état des lieux du Programme ACPCultures+, devant un public composé de représentants d’Institutions et de professionnels.

Madame Michèle Dominique Raymond a salué la sélection du film de Mahamat-Saleh Haroun, Grigris, en compétition pour la Palme d’Or. Si l’engagement du Groupe des Etats ACP en faveur du développement du cinéma et de l’audiovisuel ACP est une réalité, il ne peut être que renforcé grâce au talent et à la détermination de professionnels tels que M. Haroun qui porte le cinéma ACP au plus haut niveau.

Concernant les résultats du 2ème Appel à propositions, Mme Raymond a signalé à l’assistance que le processus d’évaluation était en voie de finalisation et que les délais s’expliquaient par l’extrême attention portée à chacune des propositions reçues. Abordant la préparation des dossiers, elle a insisté sur la qualité du partenariat, lequel devait s’inscrire dans une perspective de collaboration sur le long terme, des partenaires fictifs ou peu engagés dans un projet étant susceptibles d’entraîner l’arrêt d’une action soutenue.

Enfin, l'élargissement de la provenance géographique des demandes a été souligné. Les Caraïbes, l’Afrique de l'est et l’Océan indien notamment, grâce à la présence et à l’action de la Commission et du Secrétariat ACP dans de nombreux festivals, sont aujourd’hui mieux représentés. Le constat est donc largement positif et le Programme, encore méconnu il y a quelques années, est désormais reconnu comme l’un des plus importants financements de l’industrie cinématographique et audiovisuelle ACP.

Son Excellence Dr. Mary Margaret Muchada, Ambassadeur du Zimbabwe, a ensuite pris la parole pour exprimer son engagement à œuvrer auprès de ses collègues à Bruxelles pour que l’appui au secteur culturel, dans le cadre des fonds intra-ACP du 11ème Fonds Européen de développement, soit maintenu et même renforcé.

Madame Denise Richert, de la Commission Européenne, a pour sa part souligné combien il était important que les projets culturels présentés soient également des projets de développement, engagés dans la lutte contre la pauvreté, notamment à travers l’amélioration du bien-être des peuples ACP et la contribution au développement économique des Etats. La présentation très étayée du programme et de ses résultats a mis en exergue de très nombreuses avancées depuis le lancement du premier programme en 2000. La nette augmentation du nombre de demandes reçues entre le premier et le deuxième appel lancé par le Programme ACPCultures+, conjuguée à l’augmentation des montants mis à disposition, devrait permettre de financer une quarantaine de projets.

Afin de rendre concrètes les actions du Programme, quatre porteurs de projets sélectionnés dans le cadre du 1er Appel à propositions sont ensuite intervenus pour faire part de leur expérience et présenter leurs activités.

Monsieur Olivier Barlet, directeur de l’Association Africultures, a fait part de l’état d’avancement du portail de la diversité culturelle « Sudplanète ». Ce projet œuvre à la création de 21 sites Internet, reliés à une interface commune et dédiés aux opérateurs culturels nationaux dans dix pays africains, sept caribéens et quatre du Pacifique. La future publication de newsletters par chacun des 21 sites permettra notamment de créer un réseau effectif et pérenne entre opérateurs culturels amenés à alimenter eux-mêmes ces newsletters.

Monsieur Enrico Chiesa, directeur du projet Africa Films TV-MobiCiné, a fait part des derniers développements de la plateforme de vidéos à la demande (VOD) spécialisée dans la diffusion du cinéma et de l’audiovisuel ACP. Cette dernière compte désormais plus de 600 titres et son référencement est en très nette amélioration. Il a profité de l’occasion pour  annoncer officiellement  le partenariat mis en place avec YouTube et Google Africa.

Monsieur Moctar Bâ, directeur de Mediatik Communications, a témoigné pour sa part de la finalisation de la production de Dakar Trottoirs, deuxième long métrage du jeune réalisateur sénégalais  Hubert Laba Ndao, qui sera finalisé fin juillet et présenté au public en octobre 2013.

Pour clôturer ces interventions, Madame Elisabeth Bocquet, de la société de production Les Films de l’Astre, a adressé ses remerciements au programme ACPCultures+ qui a participé à hauteur de 40% au financement du long métrage Cristo Rey de la réalisatrice et productrice dominicaine Leticia Tonos et sans lequel le film n’aurait pu se faire.

Dans l’après-midi,  l’équipe de Grigris, emmenée par Mahamat Saleh Haroun, a monté  les marches du Palais des Festivals pour assister à la projection du film en première mondiale. Après les quelques pas de danse effectués sur le tapis rouge par le comédien Souleymane Démé, premier rôle du film, le réalisateur et son équipe ont été ovationnés par une salle comble à leur entrée dans le théâtre Lumière. A l’issue de la projection, le public a fait une standing ovation de plusieurs minutes à l’équipe du film, provoquant les larmes de la jeune et resplendissante actrice du film Anaïs Monory.

www.acpculturesplus.eu / www.acp.int




* Le Pavillon Les Cinémas du Monde est une opération de l’Institut Français. 

 

© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu