DÉVELOPPEMENT DES INDUSTRIES CULTURELLES ET CRÉATIVES AU PACIFIQUE

Printer Friendly and PDF
Participants doing a break out exercise on trends and product development. Credits: SPC

Les partenaires se réunissent pour renforcer les industries culturelles et créatives de Samoa

Apia, Samoa – Les industries culturelles et créatives au Samoa représentent un secteur économique tout aussi important que le sont son riche patrimoine et sa culture.

Le Samoa Bureau of Satistics a confirmé qu’en 2011, près de 30% de la population du pays a généré des revenus de la production artisanale, un des nombreux secteurs culturels.

 

Malgré le grand nombre de producteurs culturels et créatifs au Samoa, il y avait peu de programmes de formation ciblant ce secteur unique. On remarque par ailleurs l’absence d’un cursus d’études approfondi et spécifique à l’industrie visant à améliorer les sources de revenus des producteurs et à soutenir la croissance économique.

Afin de soutenir le développement des industries culturelles et créatives, le Secrétariat Général de la Communauté du Pacifique (SCP), le Pacific Islands Forum Secretariat (PIFS), l’Union européenne, le ministère de l’Education, du Sport et de la Culture de Samoa (MESC) et le Conseil « Samoa Arts » ont créé un partenariat avec le Centre des petites entreprises (SBEC) pour concevoir des programmes de formation ciblés dans le but de stimuler les industries culturelles du pays.

Les partenaires ont organisé deux séances de formation. La première s’est tenue en anglais du 3 au 7 août et la deuxième en samoan du 11 au 14 août. 

Participants doing a break out exercise on trends and product development. Credits: SPC

La formation a été créée dans le cadre du projet « Enhancing the Pacific Cultural Industries : Fiji, Samoa and Solomon Islands » – soutenu par le Programme ACPCultures+ (mis en œuvre par le Secrétariat du Groupe des Etats ACP et financé par l’Union européenne). Le projet est géré par la Division du développement social du SPC en collaboration avec le PIFS, le ministère de l’Education, du Sport et de la Culture du Samoa et le Conseil « Samoa Arts ».

Le programme de formation portait spécifiquement sur les productions artisanales, la mode et les producteurs d’art visuel.

“Par le biais de présentations formelles et de séances interactives, la formation a fourni aux producteurs du contenu culturel et créatif ainsi que des connaissances et compétences qui les aideront à améliorer leurs business et à augmenter leurs sources de revenus. Les participants se sont initiés à des sujets relatifs à l’entrepreneuriat spécifique aux industries culturelles comme le contrôle qualité, les relations entre fournisseurs et acheteurs, les canaux de distribution, les stratégies marketing et les matériaux, le développement et la conception de produits, l’établissement des coûts et des prix,” a expliqué Leituala Kuiniselani Toelupe Tago-Elisara, la directrice adjointe de la Division du développement social du SPC.

Elle a expliqué qu’en tant que partenaire, le SBEC va intégrer le programme de formation dans ses offres de cours existantes et le renouveler à l’avenir en fonction des demandes tout en assurant que les connaissances demeurent locales et que les producteurs aient une ressource à disposition pour les conseils et le soutien technique.

Le succès de ce partenariat était fondé sur l’engagement des partenaires et les bases posées pendant l’Atelier national sur le développement des industries culturelles et créatives au Samoa, organisé par le SPC, le PIFS, le MESC et le Conseil « Samoa Arts » en novembre 2014.

Le projet commun reconnaît la contribution des industries culturelles aux économies du Pacifique et œuvre pour le renforcement de leur positionnement dans l’économie. 

20 août 2015
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu