CONFÉRENCE SUR L’ÉCONOMIE CRÉATIVE D’ARTERIAL NETWORK

Printer Friendly and PDF

Conférence sur l’économie créative d’Arterial Network

Pamoja et ACP Digital United présentés comme bonnes pratiques

ACPCultures+ partenaire de cette 5ème édition de la conférence, carrefour incontournable de la création artistique africaine

Le 9 et 10 octobre 2015 se sont retrouvés à Yaoundé quelque cent cinquante professionnels du secteur de la culture d’Afrique dans le cadre de la 5ème édition de la Conférence de l’Economie Créative Africaine, organisé par le réseau panafricain Arterial Network. Pendant deux jours, une diversité de sujets liés à l’économie créative africaine et plus particulièrement à l’appropriation des contenus d’Afrique par les africains, le thème spécifique de cette édition, a été abordée par des spécialistes du terrain venus des quatre régions du continent. ACPCultures+ y a présenté deux « bonnes pratiques » s’inscrivant dans la thématique spécifique de la Conférence : le projet « Pamoja » de Studios Kabako (RDC) et « ACP Digital United » de Buni Media (Kenya).  

Ce dense programme de deux jours était riche en rencontres et informations. La première journée était principalement dédiée à des thématiques en relation avec la coopération régionale en Afrique centrale, la musique et l’économie et ainsi que les plateformes numériques. Les intervenants ont débattu de la protection de la propriété intellectuelle en Afrique, du potentiel des économies créatives en Afrique centrale, de l’importance des festivals de musique pour les économies locales mais aussi de l’impact des nouvelles technologies sur les industries créatives en Afrique. C’est dans le cadre de cette dernière session que Marie Lora-Mungai, représentante de Bunia Media, bénéficiaire du programme ACPCultures+ avec le projet « Digital ACP United », a partagé ses expériences de production et distribution de  contenus audiovisuels africains. Elle a parlé des enjeux, opportunités et difficultés du secteur et a mis en valeur les résultats atteints par le projet.

Le deuxième jour, les intervenants ont échangé autour de la coopération internationale et le secteur créatif en Afrique, la redéfinition de concepts, d’approches et de processus, la coopération au-delà des frontières et l’occupation des espaces. Plus spécifiquement, une dizaine d’intervenants ont abordé une diversité de thématiques allant d’approches de financement innovantes du secteur de l’économie créative, l’entreprenariat culturel en Afrique, l’intégration des industries créatives au sein des gouvernements, du secteur privé et de la société civile à la mobilité et la circulation en Afrique Centrale et la  vulnérabilité des artistes dans les société africaines. Virginie Dupray, représentante des Studios Kabako, qui a mis en œuvre le projet « Pamoja », a parlé des difficultés liées à la création et à la circulation des œuvres et a valorisé les résultats obtenus par le projet dans le cadre de la coopération ACP-UE.  

En marge de cette 5ème Conférence, le Conseil International de la Musique, bénéficiaire du Programme ACPCultures+ avec le projet « African Music Development Programme », a organisé plusieurs activités en partenariat avec la structure Camerounaise le Kolatier. Un atelier sur la communication et le marketing de la musique a été organisé pour une quinzaine de jeunes administrateurs culturels d’Afrique. En tant que professionnels culturels émergents, ces derniers ont eu la possibilité de participer à la Conférence d’Arterial pour y rencontrer un nombre important de professionnels du secteur. 

16 octobre 2015
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu