Compte rendu de la rencontre de haut niveau UNESCO/Commission européenne sur l'inclusion de la culture dans les programmes de développement dans le cadre du projet de renforcement de la gouvernance de la culture

Printer Friendly and PDF

L'année 2015 est l'Année européenne du Développement, destinée à informer les citoyens européens sur le pouvoir de l'Union européenne en tant que principal donateur mondial et sur comment la combinaison des forces de ses Etats membres et de ses institutions pourrait augmenter ce pouvoir.

2015 marque aussi le 70ème anniversaire de l'UNESCO, et le 10ème anniversaire de la Convention sur la Protection et la Promotion de la Diversité des Expressions Culturelles de 2005, et à cette occasion exceptionnelle, l'Organisation des Nations Unies pour l'Education les Sciences et la Culture (UNESCO) et la Commission européenne ont organisé un séminaire sur l'inclusion de la culture dans les programmes de développement dans le cadre du projet de renforcement de  la gouvernance de la culture de l'UE/UNESCO.

Irina Bokova Director-General of UNESCO

Ce projet de l'UNSECO est financé par l'Union européenne et contribue à la mise en oeuvre de la convention de 2005. Il vise à renforcer le système de gouvernance de la culture dans les pays en développement et à réaffirmer le rôle de la culture en tant que vecteur de développement durable et de réduction de la pauvreté.

Le projet comprend des missions d'assistance technique réalisées par des spécialistes du plus haut niveau dans le champ des politiques culturelles, choisis parmi un groupe d'experts pré-sélectionnés.

Au cours du séminaire du 5 juin au BOZAR – Centre des Beaux Arts de Bruxelles, au fil des échanges et des débats, des conclusions du projet se sont dessinées, afin de mesurer son issue et son impact sur les systèmes de gouvernance de la culture des pays bénéficiaires.

Irina Bokova, Neven Mimica, European Commissioner of International Development, Xavier Prats Monné, Director-General for Education and Culture

La discussion était basée sur les résultats effectifs des missions d'assistance technique, comme l'adoption de la première stratégie sur les industries créatives au Viet Nam et la création d'une Agence spécialement dédiée aux industries artistiques aux Seychelles. Des représentants des pays bénéficiaires, le Dr. Bui Hoai Son, vice président de l'Institut de la Culture et des Arts du Viet Nam,  pour le Viet Nam, et Mme Benjamine Rose, Secretaire principale à la culture pour le ministère du Tourisme et de la Culture, pour les Seychelles, ont partagé avec le public les leçons retenues et les défis relevés durant l'implantation du projet. Le Dr. Bui Hoai Son a déclaré, “Nos dirigeants réalisent désormais que nous devons développer les industries culturelles car elles sont bénéfiques pour le secteur culturel, pour l'économie, et pour la société dans son ensemble”.

Ce débat a mis en lumière le soutien apporté par l'assistance technique des experts, y compris les méthodologies utilisées pour implanter des possibilités innovantes de coopération pour le développement.

L'événement a été conclu par un panel de haut niveau se concentrant sur les perspectives pour la culture dans les politiques de développement, dans le cadre de l'Agenda du Développement post-2015. Ce panel comprenait un discours de Mme Irina Bokova, la directrice générale de l'UNESCO; elle a déclaré que la culture, en tant qu'ADN de notre société, est un élément essentiel pour la cohésion sociale et la justice sociale.

Paul Dujardin, Bozar Director

11 juin 2015
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu