AVANT PREMIERE DE LAMB DE YARED ZELEKE À BRUXELLES

Printer Friendly and PDF

AVANT PREMIERE DE LAMB DE YARED ZELEKE À BRUXELLES

Les films soutenus par ACPCultures+ continuent leurs tournées

La projection est organisée par ACPCultures+ en coopération avec l’ambassade d’Éthiopie à Bruxelles et de l’association Belgo Éthiopienne

Le film LAMB du réalisateur éthiopien Yared Zeleké sera projeté en avant-première à Bruxelles le 16 mars au Bozar, à l’occasion de l’assemblée parlementaire paritaire Union européenne – ACP, qui réunit une centaine de parlementaires des pays d’Afrique, Caraïbes et Pacifique avec leurs homologues européens.

LAMB c’est l’histoire d’Ephraïm (Rediat Amare), un petit garçon de 9 ans, qui vient de perdre sa mère. Son père (Indris Mohamed) décide de partir travailler en ville et de laisser son fils à sa famille éloignée et paysanne : Solomon (Surafel Teka), son rustre oncle, Emama (Welela Assefa), sa grand-mère chef de famille, sa tante apeurée par l’état de sa dernière-née, et Tsion (Kidist Siyum), sa cousine rebelle qui n’est pas décidée à se marier. Ephraïm a emmené avec lui Chuni, sa brebis stérile ayant appartenu à sa mère, dont il prend le plus grand soin. Sensible et attentionné, préférant cuisiner que participer aux travaux agricoles, Ephraïm est considéré comme trop féminin pour son oncle, qui décide que Chuni devra être sacrifiée pour un prochain repas de fête catholique. Mais Ephraïm est prêt à tout pour sauver sa seule amie et rentrer chez lui.

L’horizon du jeune Ephraïm s’ouvre à travers les paysages verts et vallonnés des hauts plateaux d’Ethiopie, saisis par le directeur de la photographie Josée Dehais (précédemment remarqué dans Saint Laurent et L’Apollonide) dont le travail doit être salué.

« Depuis sa présentation à Cannes en mai 2015, je n’ai pas arrêté de voyager pour montrer mon film. Le film est même passé au festival de Leuven la semaine passée. Je considère pourtant que cette projection au Bozar est la plus importante, parce qu’elle me permettra de parler aux décideurs des pays ACP et européens et de leur expliquer comment ce film a permis de changer la vie de dizaines de personnes » explique le réalisateur à ACPCultures+.

La projection de LAMB est l’occasion de rappeler que les films soutenus par ACPCultures+ suivent une carrière remarquable et remarquée.

« L’Oeil du Cyclone » du burkinabé Sékou Traoré, par exemple, a été projeté en avant-première en clôture à l'Afrika Filmfestival de Leuven, après avoir multiplié sa présence dans les festivals du monde entier : Ottawa, Dakar, Stockholm, Silver Spring New African Film Festival, Copenhague, Kampala, Vienne, pour en citer quelque uns.

16 mars 2016
© copyright 2012 : ECO3 S.P.R.L. - webmaster@acpculturesplus.eu